Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
iamovitch

Dieu, la Genèse et la Pomme

Publié le 6 Mars 2010 par iamovitch in Culturation

Dieu Fellation




Au Commencement, il n’y avait Rien. Et c’était bon. Enfin si, il y avait Dieu. Et c’était bon aussi. Et Dieu était là de toute éternité. Et de toute éternité Dieu était là. En conséquence de quoi, il n’y avait pas eu de Commencement. Ce qui en soi était bien, car ainsi Dieu n’était pas Rien. Etant seul, c’était juste un Minimum.

Dieu Alien

Dans l’ensemble Dieu était content de sa situation. Et de sa situation, Dieu était content. Pourtant faute de Temps, sa situation était dépourvue d’Avenir. Il n’avait ni Passé, ni Présent, ni Futur. Mais il était content. Il n’avait pas le temps de réfléchir. Et c’était bon. Incapable de dérouler une pensée, Dieu était con comme une amibe. Heureusement. Car si il s’était mis à neuroner, il aurait été capable de commencer par inventer le suicide et France Telecom.


Dieu EnlilDans l’ensemble, content de sa situation, Dieu était. Pourtant faute d’Espace, Dieu avait d’avantage de mal à se situer qu’une élite des RG en quête des vespasiennes dans le métro Moscovite en cherchant la correspondance des caractères dans son édition illustrée de « Tintin chez les Soviets ». Il n’y avait ni Droite, ni Gauche, ni Centre. Et c’était bon. Sauf qu’il y avait Dieu


















Dieu PtahDieu était Tout. Mais comme il n’y avait rien, Dieu était fondamentalement un Néant. Hors un Néant même majuscule est d’une stabilité remarquable, si ce n’est absolu dans sa propriété première et dernière de Néant. Dieu aurait du rester typiquement en l’Absence d’Etat pour l’Eternité. Mais Dieu évidemment s’en foutait. Il n’avait pas encore inventé la physique et la chimie. Et puis surtout il commençait à se faire chier.



















Dieu AngraDieu décida donc de créer des trucs. Et de créer des trucs, Dieu décida. Et c’était un bien grand exploit. Car à ce non moment là, le verbe « créer » n’existait pas et le CV de Dieu était totalement vierge en la matière comme dans toutes les matières y compris la matière. Et puis en général on ne commence pas la rédaction de son CV par la rubrique « loisirs ». Mais Dieu évidemment s’en moquait. Il ne rédigeait rien. Il ne savait pas écrire.















Dieu créa d’un coup brusquement sans prévenir la Terre et les Cieux. Et c’était bon. Et il vit qu’il n’y voyait rien. Ce qui était un autre grand exploit étant donné qu’il n’avait pas encore inventé la vue. Alors Dieu cria « Lumière ! ». Et la Lumière fût. Et Dieu vit que c’était bon. Alors Dieu  cria « Ténèbres ! ». Et la Lumière s’en fût. Et il cria « Lumière ! ». Et la Lumière refût. Alors Dieu cria « Ténèbres ! ». Et la lumière s’en refût. Et il cria « Lumière ! ». Et la Lumière refût. Dieu venait d’inventer l’interrupteur à reconnaissance vocale. Et il vit que c’était bon. Dieu appela ON la lumière et OFF les ténèbres. Et c’était un bien grand exploit car il n’avait pas encore inventé le système binaire. Et Dieu décida que ça suffisait de bosser et ce fût le premier jour

Dieu Viracocha
Le lendemain Dieu inventa la veille. Et c’était bon. Dieu dit: "Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux, car maintenant je prendrai bien une douche". Et c’était un bien grand exploit. Car Dieu n’avait pas encore inventé l’odorat. Et Dieu créa le ciel et Dieu créa la mer. Et finalement opta pour le bain. Et c’était bon. Ce fut le second jour.

Dieu AhrimanDieu dit : Je n’ai pas pied. Que les eaux se retirent là-bas, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi. Car ainsi cela fut. Et c’était bon. Dieu appela le sec la Terre, et il appela les eaux la Mer. Et c’était un bien grand exploit d’oublier la moitié de ce qu’il avait inventé la veille et l’avant-veille car il n’avait pas encore généré d'Alzheimer. Et c’était bon. Puis Dieu s’excita : « Le sol est trop dur pour faire la sieste ! Que la terre produise tout plein de verdure ! De l'herbe ! Du pavot et des pissenlits ! Des arbres fruitiers donnant des fruits ! Des bananiers portant bananes et des potagers pleins de légumes ! ». Et cela fut ainsi. La terre produisit tout plein de verdure, de l'herbe, du pavot et des pissenlits, des arbres fruitiers donnant des fruits, des bananiers portant bananes et des potagers pleins de légumes. Et c’était bon. Ce fut le troisième jour.














Dieu BrahmanDieu dit: « Qu'il y ait deux gros lampadaires qui bougent dans le ciel raccordés à la Lumière, pour séparer le jour d'avec la nuit et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre ». Et ainsi cela fut. Dieu fit deux grands plafonniers, le plus grand s’allumant le  jour, le plus petit servant de veilleuse la nuit; il fit aussi les étoiles pour faire plus joli. Et c’était bon. Et c’était un bien grand exploit car depuis trois jours il y avait déjà des soirs et des matins sans la grosse boule qui fait les soirs et les matins. Ce fut le quatrième jour.








Dieu MardukDieu dit: « Les fruits et les légumes c’est bien mais la viande c’est pas mal non plus. Que les eaux produisent du thon de la morue et des sardines, et que des pigeons volent ! ». Dieu créa tous les poissons, même ceux des aquariums, et tous les oiseaux vivants qui bougent tant qu’ils sont vivants. Et c’était bon. Dieu les bénit, en disant : « copulez et multipliez-vous, remplissez les eaux des mers tant que vous pouvez car ça va pas durer; et que les oiseaux copulent et se multiplient sur la terre tant qu’ils peuvent car ça va pas durer non plus ». Et c’était un bien grand exploit car Dieu n’avait pas encore créé la pêche intensive ni ces gros cons de chasseurs. Ce fut le cinquième jour.















Dieu TezcatlipocaDieu dit: « Je vais pas bouffer du poisson tous les jours. Que la terre produise des animaux vivants tout plein, et de tout plein d’espèces selon leur espèce, du bétail, des reptiles des cafards et des animaux terrestres ». Et cela ainsi fut car ainsi cela fut. Dieu fit les animaux vivants tout plein et de tout plein d’espèces selon leur espèce, du bétail, des reptiles des cafards et des animaux terrestres. Et c’était bon. Dieu goûta sa création. Et c’était bon mais quand même un peu dur et un peu fade car Dieu n’avait pas encore inventé la sauce et la cuisson. Dieu dit : « Tiens, avec tout ça, j’ai même pas besoin d’inventer la soif ». Et il créa le whisky, le vin, le trou normand et l’alcool de poire. Dieu vit que cela était bon. Et même très bon. Puis Dieu dit: « Je fait vaire mon autoportrait. Un machin à notre image, qui nous ressemblance ». Car il se nounoyait et pas que dans l’alcool. Dieu saisit un babouin mâle qu’il se mit à charcuter. Et c’était bon. Et c’était un bien grand exploit car la chirurgie n’était pas encore inventée. Dieu dit : « met toi doubout et perd tes poils !». Et ce fut ainsi. Et c’était bon. Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, c'est-à-dire de Lui. Et l’homme à l’image de Dieu fut créé. Et Dieu à son image créa l’homme. Puis il poussa un petit roupillon. Et c’était bon. Le lendemain en se réveillant, il décida que c’était le même jour. Et c’était un bien grand exploit car il n’avait pas encore inventé les pannes de RER. Dieu avait mal à la tête. Voilà pourquoi il inventa la vodka et les concombres salés. Dieu regarda sa création. L’homme se tenait  debout et sans poil. Dieu dit : « Merde, quel tête de con ». Et c’était pas vraiment bon. Mais Dieu étant infaillible, il décida qu’il l’avait fait exprès. Et c’était bon. Dieu se souvint que Dieu était parfait. Or l’homme était à son image. Malheureusement Dieu n’avait pas encore inventé l’humour et le paradoxe. Du coup la vue de lui-même sous forme de babouin amélioré le déprimait et lui donnait envie de picoler. Mais Dieu ne céda pas à la tentation qu’il n’avait pas encore inventé. Alors Dieu créa la femme pendant trois semaines. Et c’était une merveille. Mais comme il voulait se la péter en se faisant croire que ça lui avait pris cinq minutes, il décida que c’était toujours le même jour. Et c’était un bien grand exploit car il n’avait pas encore inventé les grèves de RER. Dieu présenta la femme à l’homme et l’homme à la femme. Dieu leur dit : « je vois tout, je suis partout, je pénètre tout, mais quand vous le ferez, faites comme si j’étais pas là ». Ce fut le sixième jour. Et Dieu l’appela samedi.

Dieu DieuAinsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite tout seul, et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite tout seul. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant tout seul. Puis il appela l’homme Adam et la femme Eve et les appela « Adam ! Eve ! » Mais ils ne vinrent pas tout de suite car ils ne connaissaient pas encore leur propre nom. Adam était nu. Eve était nue. Mais Dieu était le seul à le savoir. Il trouvait ça pratique. Dieu dit : « Allez jouer dans le jardin à saute-mouton , vous pouvez bouffer des mûres et des bananes mais je vous interdis de goûter aux pommes ».





Dieu GeneseAdam et Eve étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte, les religions n’ayant pas encore été inventées. Le serpent était le plus freudien de tous les animaux que Dieu avait faits. Il dit à la femme: « humm…pourquoi pensez-vous que votre Père le Dieu refuse que vous mangiez des pommes ?» Eve garda le silence, un long moment. La question la déroutait. Non par sa complexité mais parce que c’était la toute première question qui se posait. Elle répondit au serpent :  « Bah… ». Ce qui en soi était déjà un grand pas dans la compréhension et la résolution du non-dit de l’émergence d’un conflit entre le surmoi excrémentiel d’interdits kafkaïens trônant dans le jardin de la consommation comme un caddie de promesses électorales et le ça dégorgeant de désirs atones comme autant de fausses couches altières de fœtus malformés et maudits. Alors le serpent dit à la Eve : « humm…vous n’allez pas en mourir le jour où vous en mangerez, bien au contraire…vos yeux s'ouvriront sur l’absurdité de votre peur… » La femme vit que les boules rouges de l’arbre étaient bonnes à manger et agréables à la vue surtout que c’était pas des goldens, et que manger des vraies pommes bios  était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit un fruit, et en mangea; elle en donna aussi à Adam qui pissait déjà autour de l’arbre pour marquer son territoire, dans l’espoir de le calmer.  Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et que le sexe était la plus belle source de plaisir. Alors ils entendirent la voix de Dieu, qui faisait sa promenade du soir dans le jardin. L'homme et sa femme se cachèrent pour éprouver tranquillement leurs nouvelles connaissances, au milieu des arbres du jardin. Mais Dieu appela l'homme, et lui dit: « Merde ! Où es-tu? » Il répondit: «  J'ai entendu ta voix dans le jardin, et comme j'allai faire l’amour, par pudeur, je me suis caché ». Et l'Éternel Dieu dit: « Qui t'a appris à faire l’amour ? Est-ce que tu as mangé de l'arbre à Bové ? » L'homme répondit: « La pomme m’a appris que la femme avait un clitoris et Eve m’a montré où il était » Et l'Éternel Dieu dit à la femme: « Pourquoi as-tu fait cela? » La femme répondit: « Le serpent et la pomme m’ont ouvert les yeux sur mon droit inaliénable à une sexualité épanouie » L'Éternel Dieu dit au serpent: « Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai inimitié entre toi et la femme même si tu te redresses, et entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » Il dit à la femme: « Tu attendras longtemps la péridurale, et tes désirs se porteront vers ton mari, le facteur ou son meilleur ami, mais tu auras rarement les trois à la fois » Il dit à l'homme: « Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu n’as pu te retenir de manger un bout de pomme : Tu auras souvent du mal à te retenir ! Et le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira du maïs transgénique et du blé gorgé de pesticides. C'est à la sueur de ton visage et à la gloire de tes métastases que tu mangeras de la soupe en sachet à base d’os pilés de brebis crevées, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière ! » L'Éternel Dieu pensa : « Voici, l'homme est devenu comme l'un de Nous, pour la connaissance et même plus apparemment. Hé merde ! Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement. Sinon il n’en aura plus rien à faire de Nous, ce con ! » Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris. C'est ainsi qu'il chassa Adam et Eve. Et il mit à l'orient du jardin d'Éden sept divisions de klingons armés jusqu’aux dents, pour garder le chemin de l'arbre de vie.

Dieu HalloweenAdam et Eve vécurent heureux et eurent beaucoup d’orgasmes et beaucoup moins d’enfants. Dieu, quant à lui, vit son entreprise potagère péricliter faute de client. Déjà qu’il était pas net à l’origine, il sombra peu à peu dans une fâcheuse démence de pervers psychotique. Et malheureusement pour nous, personne n’a encore réussit à le faire interner…

Commenter cet article

Neptune 16/11/2010 05:19



Je tiens à vous remercier de la réponse que vous avez donné à la question que j'avais laissé le 23 sept.  dans la communauté : psychologie interdite. Seulement deux personnes ont osé
avancer une réponse, j'ai été un peu déçu mais de la façon dont  je l'avais posé je m'attendais à ce résultat. De quoi ces gens ont-ils eu peur?



iamovitch 19/11/2010 00:02



Il ne faut pas se décourager pour le peu de réponses...L'explication me semble franchement purement mathématique. Avec seulement 67 blogs, il est difficile pour une communauté Overblog
d'alimenter un forum (il faut d'emblée soustraire beaucoup de monde n'ayant pas envie de "forumer", sans compter les inscrits "inactifs" et les "par hasard" comme...euh bah comme moi ...). La même question sur un forum classique aurait suscité de nombreuses réponses (mais malheureusement sur les forums
classiques ça part souvent en vrille et en invectives...).  



Fomahault 05/05/2010 13:27



Rahh, c'était donc ça ! Merci pour cette traduction du manuscrit de Voynich !



iamovitch 07/05/2010 23:39



Par Yog-Sothoth, Fender et Four Roses ! je ne connaissais pas cet étonnant ouvrage...j'en envoie de suite une copie à mon pote du FSB Nikolaï K. Ses services cherchent ardemment à craquer la
formule de la boucle spatio-temporelle pour stabiliser celle de Poutine : Président-->Premier Ministre-->Président...


Ils s'acharnent sur le Nécronomicon alors que la solution dort peut-être chez l'herboriste...