Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
iamovitch

CARLA 2050 : du futur de la sexualité à la sexualité du Futur

Publié le 2 Février 2008 par iamovitch in Culturation



Vous êtes las des coûteuses poupées en latex recyclé qui vous procurent moins de sensation que la petite culotte de la femme de votre meilleur ami que vous avez subtilisé dans la corbeille à linge le soir où vous avez compris que vous n'obtiendriez rien de plus et qui malheureusement a perdu rapidement ses stimulantes propriétés olfactives sous l'impact vigoureux de votre enthousiasme débordant ?
Vous êtes blasé par votre Real Doll qui s'obstine à ne pas vous répondre quand vous lui demandez d'entrouvrir un peu plus une bouche au sourire hermétique à l'érotisme perlinguale alors que pour le prix hors lingerie et tête supplémentaire vous auriez pu acquérir quatre Fender Stratocaster Standard US modèle gaucher ce qui il est vrai n'aurait guère élevé votre potentiel de jouissance musicale de grosse souche droitière et monophonique ?
Vous êtes fatigué de hanter d'une seule main les blogs pornographiques où l'on cherche longtemps les vrais amateurs pour finalement s'apercevoir qu'ils se distinguent par leurs gros plans scrofuleux et leurs zooms obscurs sur des figues qui suintent ?
Alors optez pour une sexualité overstyle extraclasse extatique cryptomorphique et politiquement subversive !
Carla 2050 l'Ultra-SexToy est enfin disponible !! Minutieusement réalisé à partir de radiographies du bassin d'une chanteuse transalpine de renommée parisienne, Carla 2050 vous entraînera vers les rives futuristes d'un orgasme mathématiquement impossible ! Pénétrez au présent la femme du futur par le futur d'une femme !
Carla 2050 s'adapte naturellement à toutes les tailles de pénis.
Conçue en atelier carcéral protégé pour sans-papiers à partir d'éléments naturels importés de régimes amis, Carla 2050 s'inscrit pleinement dans une logique de développement durable, de commerce équitable solidaire et responsable !
Carla 2050 est waterproof, thermo-ignifugée, débactérialisée et supporte des charges de 128Kg.
Discrète, elle peut se fondre dans un intérieur moderne comme un quelconque objet d'art dont l'usage sodomite du propriétaire n'apparaît qu'au toucher.
Enfin Carla 2050 permet tous les fantasmes en constituant une véritable ouverture sur un imaginaire méta-déstructuré qui abolit les limites du carcan néo-freudien de la sexualité occidentale.

CARLA 2050 :
undefined
Carla 2050 est disponible depuis peu. Pour obtenir une liste actualisée des sites commerçants fournissant ce produit, tapez tout simplement "Carla 2050" ou "Carla plus nue que nue" dans votre moteur de recherche préféré.   
Commenter cet article

Sarkozy Nicolas 19/03/2008 13:28

Connard ! Raclure ! Casse ton blog de merde Pauv' Con !

Gzormix 06/03/2008 03:21

Cher Confrère, s'il vous plait d'être singulier, je n'insisterais pas sur la possibilité d'usages multiples que la chose semblait pouvoir offrir...cependant, dans cet ordre d'idée, je me suis permis de montrer la photo de la dite à mon chien......Il s'est mis à japper, à hurler à la mort, à se rouler à terre et à mordre les fauteuils. J'ai dû l'attacher et lui mettre une muselière, ce qui ne l'empêche pas de baver depuis quatre jours. Je l'ai mis au "ronron" pour essayer de le calmer, mais il refuse sa gamelle.Je vais donc, en désespoir de cause, commander une dizaine d'exemplaires de la chose pour assouvir sa passion des nonos à moelle. Il sera peut-être déçu pour la moelle, mais ce sera une bonne leçon pour lui. Amicalement, bien entendu.Gzormix

Gzormix 02/03/2008 02:44

Celui qui recherche la chair fraîche risque d'être un tantinet dérouté me semble-t-il. Dans la description de l'objet érotique polymorphe ci-dessus, il est écrit  que "... en constituant une ouverture sur...." . Vu l'aspect de la chose, il me paraît possible d'adopter, en l'occurence, si je puis me permettre ce mot, le pluriel, à savoir écrire:" en constituant DES ouvertureS...".Mais ce n'est qu'une suggestion ! Avec mes salutations amicales cher concurrent !Gzormix

iamovitch 05/03/2008 21:00

Merci pour cette excellente suggestion. Elle prouve, si besoin était, à quel point l'angle de pénétration de la pensée joue un rôle important trop souvent négligé dans la portée bienfaisante de son rayonnement tropicale...Toutefois l'usage du singulier me semble plus adapté à une démarche d'unicité globalisante de la féminité qu'elle soit ou non sublimée par une impuissance chronique ou une érection en file d'attente. En effet, le pluriel pourrait malencontreusement renvoyer les lectrices, déjà effarées par tant d'immondices libidineux, aux clichés surexposés de l'objeification dont elles sont encore et toujours victimes à travers un morcellement onto-destructurant : "femme-bouche", "femme-vagin",  "femme-clitoris", "femme-seins", "femme-fessier-rafermi". Et franchement, quand on voit les efforts qu'il faut parfois déployer pour glisser des lèvres aux lèvres sans être définitivement stoppé au niveau des mamelons pour des raisons que la morale approuve…on se dit qu’il n’est pas humanitaire de favoriser la trichotomie itérative des ouvertures…Bien cordialement ! 

Japan Airlines 20/02/2008 20:06

Un détail sans doute : certaines têtes de Honey Doll sont équipées pour la fonction qui semble faire défaut aux Real. Evidemment même ainsi, elles restent loin derrière le joyau d'érotisme torride que vous évoquez !

iamovitch 29/02/2008 19:06

Merci pour cette précision essentielle  ! Nous manquons cruellement d'information à ce sujet ! il n'existe en effet à ce jour aucun comparatif sérieux permettant d'orienter l'onaniste siliconophile dans ses choix d'ersatz-compagne alors que l'on en trouve des quantités sur des choses aussi futiles et peu onéreuses que les déodorants d'aisselles et les promesses électorales...Notez que chez Honey Doll, les têtes "oral sex function" ne possèdent pas la "voice function". Ces deux options sont incompatibles chez ce fabriquant. Il est vrai que dans la vie courante peu d'envolées lyriques se produisent en période de fellation, toutefois on peut légitimement se demander si cette carence participe d'un déficit technologique, d'une réalité culturelle ou si elle est symptomatique du syndrome yougien dit de la "pipe silencieuse"...